top of page

Fille ou Garçon?

Dernière mise à jour : 20 juil. 2023



"Je me sens enceinte", voici ce que je me répète sans cesse depuis Juillet 2021.


J'ai commencé à prendre du poids tous les mois sans avoir rien changé... à ma vie.

Neuf mois plus tard, je commençais à m'inquiéter sérieusement sur ma santé n'ayant aucun autre symptôme que la prise de poids et de surcroit n'ayant jamais connu de problème de poids sauf au cours d'une grossesse.


J'ai vu tous les spécialistes : Chiropracteur, naturopathe, gynécologue, entraineur sportif, ...

Je me suis résignée à la possibilité d'une péri-ménopause, même si aucun symptôme n'était soulevé mis à part la prise de poids soudaine. Finalement, après toute la batterie de tests, des mois d'attente, les analyses, les prises de sang de long et en large, les dépistages, les échographies, etc. Toutes les suspicions ont été soulevées et aussitôt écartées.


Il est très désagréable d'avoir un diagnostic mais encore plus frustrant de ne pas en avoir ! Je priais pour qu'un diagnostic tombe, n'importe lequel, pourvu qu'il y en ait un!

Pourtant, ils se sont mis tous de mèche à me dire à chaque fois :

- "Madame, vous êtes en excellente santé. Tout est normal."

Je sortais en pleurant ... en criant à l'intérieur de moi :"Mais c'est quoi alors?!"


Pourtant ce n'est pas la faute à une assiette équilibrée : je mange sainement, je fais du sport, je fais des jeûns régulièrement etc. Il n'y a pas longtemps de cela, un médecin m'a dit :

"Madame, on peut être en bonne santé et avoir du surpoids. Il y a bien longtemps qu'on sait que la prise de poids n'est ni lié à l'alimentation ni à la sédentarité, c'est un problème neurologique qu'on essaie encore à déterminer".

Dans un article paru récemment et selon selon le chercheur à l’IUCPQ (Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec) et professeur à la faculté de médecine, Benoit Arsenault souligne : "en mettant l'accent sur le poids, on peut créer un sentiment de détresse émotionnelle, un sentiment d’échec qui peut influencer le risque de contracter certaines maladies."

Finalement , ce serait le stress lié au poids qui serait en cause de la maladie et non le poids en soi ?


En parallèle aux technique allopathiques, j'ai fouillé , cherché, trouvé de nombreuses références sur la prise de poids et elles convergent, certes, à ma situation :

- mémoires de jumelle perdue

- mémoires de fausse couche

- mémoires de manque

- mémoires de combat

- mémoires d'attente

- mémoires in utéro

- mémoires de surcharge

- mémoires de protection

- mémoire de ...


Suite à ma consultation avec Stéphane Loiselle, intervenant en décodage biologique, il tenait le même discours :

"En s'alimentant de la même manière, pourquoi certains grossissent et d'autres non?!". Ce sont des mémoires qui déclencheraient des programmes bien définis, comme un logiciel qu'on installerait dans un ordinateur.

Quand plusieurs clochent tintent dans la même direction, on ne peut que les suivre.

Si cela vous intéresse, vous pouvez vous inscrire au prochain atelier ou à la prochaine conférence ou formation chez Saut Quantique pour aller explorer et reprogrammer les mémoires de vos ancêtres. C'est assez fascinant.


On avait trouvé dans mon contexte que j'étais dans mon cycle d'actualisation , c'est-à-dire que je recommençais un cycle à partir de ma date d'indépendance. J'étais donc en train de revivre mon histoire à ma naissance, là, là, là... Comme si une porte dans le temps s'ouvrait en mode "Rewing" sur la télécommande...


En effet, après confirmation de sa part, ma mère avait pris 20 kg quand elle était enceinte de moi, suite à une prise de médicament du fait que je ne grossissais pas selon la courbe normale du foetus. Cela m'a éclairé sur plusieurs choses, notamment, pourquoi je prenais 20 kg à chaque grossesse et pourquoi il était si important que mes bébés soient gros. Ils faisaient tous plus de 4,5 kg, ils naissaient avec une corpulence d'un bébé d'un mois! Voilà, une solution biologique incroyable du corps. Sans parler de tout ce qui s'ensuit de la peur et de la culpabilité de ma mère de ne pas pouvoir mener une grossesse "normalement". C'est ancré dans les annales, dans l'inconscient collectif, c'est la faute de la mère si quelque chose ne se déroule pas comme il faut... Il n'y a qu'à regarder autour de nous ou les fictions sur Netflix autour de la maternité, n'est-ce-pas?

Pire! Chaque fois que je me voyais à travers une vitrine ou un miroir, je me disais : - "Tiens! On dirait ma mère!"

Je ne peux pas contester ces faits, et j'espère que vous non plus... C'est trop de coïncidence pour que cela soit juste hasardeux ...

C'est très intéressant de descendre dans les abysses de notre histoire. C'est tellement ressourçant, qu'importe ce qu'on y trouve. C'est comme ouvrir la boîte de Pandore!

Je ne me suis pas arrêtée là, je voulais tout savoir, comprendre davantage...


La préparation à cette séance, la constitution de mon dossier médical, la recherche de ma généalogie, les secrets, les maladies, les histoires, les conflits, les engrenages avaient d'ores et déjà commencé la gestation de cette introspection aussi chirurgicale que magique! J'étais comme Alice aux pays des merveilles, suivant le lapin blanc!


De ce fait, je me suis inscrite aux formations de décodage biologique au niveau physique et comportemental pour aller plus loin pour comprendre les sources de mes maladies et des différentes pathologies physiques et mentales de ma famille et bientôt, pour accompagner mes clients.

Une chance de pouvoir apprendre à décoder soi-même de manière autonome les différentes problématiques, comme dit Socrates : "Connais toi, toi-même".


Au même moment où je prenais cette photo, une autodérision sur moi-même que j'ai postée sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram avec la mention "fille ou garçon", je partageais avec mon fils ainé, chemin faisant, me dandinant avec cette démarche si particulière dune femme en gestation, que finalement, j'avais réalisé que j'ai toujours adoré être enceinte!

Cela me procurait une espèce d'état proche du "Nirvana", un état de béatitude totale.


Cet état, je l'ai souvent assimilé à l'état de grossesse mais j'ai su bien plus tard que cet état était dû à l'extinction totale de la moindre ressource dans mon corps puisque j'avais un "alien" qui puisait non seulement sa totalité mais auquel je me donnais de manière incommensurable puisque comme expliqué plus haut, c'était la solution biologique pour que ma descendance soit en très bonne santé.


Je me suis rendue compte que j'étais en pleine santé, heureuse, que ce n'est peut-être que ma demande inconsciente /consciente d'être enceinte sans bébé depuis des années qui arrivait enfin à terme...

Au moment où justement, je ne voulais plus de bébés, c'est on ne peut plus clair, 4 garçons et 1 belle-fille, ça suffit!


Très drôle! À partir de cet instant, je me suis libérée du poids que cela représentait dans ma tête et me suis sentie chanceuse de pouvoir matérialiser tout ce que je visualise, je l'ai prouvé à maintes reprises, c'est juste que je ne m'attendais pas à la réponse de cette requête-là même que je l'avais oubliée... (À la question , comment être bien indépendamment des circonstances , c'est par ici )

Notre état , notre situation, n'est que le fruit de notre demande consciente /inconsciente d'un moment suspendu dans le temps.

Nous sommes l'objectif émis dans le passé, nous sommes notre télos émis dans le passé...

C'est là, toute ma recherche, comprendre l'humain et la science. Après toutes les formations que j'ai effectué, ma compréhension est toujours exponentielle car les données semblent s'imbriquer, l'une ne remplace pas l'autre, elle la multiplie.

Si vous êtes néophyte, dans une des vidéos de mon programme Empower Your Road , je décris en long et en large comment le cerveau fonctionne, comment le corps nous parle, comment notre environnement nous influence...

Il est indéniable les liens qu'on peut faire entre notre histoire, celle de nos ancêtres, nos blocages, nos émotions liées à certains concepts, les signes et symptômes physiques et comportementales liés intimement à notre réalité du moment...

Mon métier est justement mettre le point sur le blocage sur une situation donnée et libérer les croyances limitantes, les peurs qui nous inhibent, pour atteindre notre objectif.

Il est temps de réécrire une nouvelle page, pour les années et projets à venir...

Cela commence maintenant , je suis enceinte de moi finalement, une nouvelle version, qui sait? J'ai hâte d'accoucher, mais je vais encore profiter un peu ;-)

- "Cheri, tu m'apportes des fraises, des fraises du Québec de préférence!!! Pendant ce temps-là, je vais finir ma commande pour deux ou trois robes de grossesse. Mais, non! Je ne suis pas enceinte, c'est juste qu'elle s'adapte mieux à ce corps le temps d'accoucher... Puisque j’y suis autant que ce soit agréable, non?"








Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page